Cichlidés nains d'Amérique du Sud : L'eau naturelle

Cichlidés nains d'Amérique du Sud... que d'eaux ! Sur l'importance de vérifier les paramètres concernant l'eau pour chaque espèce de poissons, et en particulier concernant les cichlidés nains....

Créé le 30 novembre 2015 à 14h00 par chprieur

Types d'eaux

De nombreux aquariophiles pensent que tous les cichlidés nains d'amérique du Sud vivent dans une eau très douce et acide ainsi que dans une luxuriante végétation....
En fait, il n'en n'est rien.

Il existe en Amérique du Sud, 3 types d'eaux selon les régions visitées:

  • les eaux blanches
  • Les eaux claires
  • Les eaux noires


Chaque type d'eau est différent du précédent et ne renferme pas les même poissons.

Il est donc important de connaitre l'origine et le type d'eau fréquenté par ses pensionnaires pour leur maintenance dans des conditions optimales.

Je sais que nombre de nos poissons présent dans nos bacs ne proviennent pas de leur milieu d'origine mais de bacs d'élevage, où règnent des conditions "standards". Mais néanmoins, pour faciliter les reproductions, pour obtenir les plus belles couleurs et les plus beaux poissons en général, il est important de se rapprocher au plus près des conditions naturelles.

Les eaux blanches sont caractérisées par une turbidité importante ( matières organiques en suspension) et ne présentent malheureusement pas beaucoup d’intérêts pour nous. En effet, la visibilité est très réduite et se limite à quelques centimètres. Difficile donc d'observer le petit dernier qui se tient au fond du bac.. ;-(

Les eaux claires : Ce sont les rios qui possèdent une eau claire et transparente (sans matières en suspension) mais qui sont teintées d'une couleur vert/jaune.

Les eaux noires sont caractérisées par leur couleur "thé ou café" , mais qui ne possèdent pas non plus de matières en suspension et qui sont donc propres.

Ce sont les eaux noires qui possèdent les caractéristiques les plus typiques et les plus connues des amateurs de cichlidés nains d'Amérique du Sud: eau très douce et relativement acide.(d'où la filtration sur tourbe et l'utilisation de CO2 et d'eau osmosée).

Par opposition, des analyses effectuées par des scientifiques tendent à prouver que les eaux blanches et les eaux claires sont moins acides et moins douces que les eaux noires.En effet, le pH y est neutre à légèrement alcalin et l'eau est moyennement dure. Les eaux blanches et les eaux claires se trouvent essentiellement au Pérou et en Bolivie.

Quelques exemples :
Eaux blanches : rio Solimoes, rio Ucayali
Eaux claires : Rio Xingu, Rio Papajoz
Eaux noires : Rio Negro, Rio Cururu



Exemples :

Pour illustrer mes propos, il suffit de comparer quelques cichlidés très connus:
Apistogramma agassizii et Apistogramma cacatuoïdes.Bien qu'il s'agisse de deux espèces du même genre (mais pas du même groupe), ils ne vivent a priori absolument pas dans les même conditions et ne devraient pour cela pas être présent dans un même bac.
En effet, agassizii vie dans une eau très douce et acide (pH 6) tandis que cacatuoïdes a été retrouvé dans des eaux plus neutres à basiques (pH 7 à 8) et dans des eaux douces à moyennement dure. Bien sûr, agassizii peut vivre à pH7 et cacatuoïdes à pH 6,5, mais pour une maintenance optimale, mieux vaut respecter les paramètres naturels...

De même, A. borelli supporte très bien la plupart des eaux de conduites .... tandis que viejita a besoin d'un pH 5 pour la repro...
Il est donc préférable, pour les débutants en cichlidés nains américains, en particulier pour les apisto, de débuter avec des espèces moins exigeantes sur ces paramètres.


Les autres paramètres ....

Le bac
Il est important, pour les cichlidés nains de penser en terme de surface plutôt que de volume. En effet, les rios et les eaux stagnantes dans lesquelles on les retrouve sont souvent très peu profondes. Ce sont des poissons vivant essentiellement sur le fond et la hauteur a une moindre importance.
Un bac de 70 cm de façade, 30 cm de profondeur semble suffisant pour maintenir et reproduire 1 couple. Pour la maintenance et la reproduction de plusieurs couple dans un même bac, ces mesures doivent être plus conséquentes afin que chacun puisse définir un territoire.
La hauteur d'eau doit quand même être d'au moins 25 cm.

Le sable
Un sable pas trop claire semble mieux convenir a ces poissons. Un sable sombre permet de mieux faire ressortir la couleur de nos écailles, atténue le reflet de la lumière et tranquillise nos poissons.

Plantes et racines
Les cichlidés sont des poissons peureux (tout du moins au début de leur introduction) et sont souvent pondeur sur substrat caché (pas tous).
Il est primordial de leur fournir de nombreuses cachettes et de nombreuses plantes basses.(une noix de coco avec une petite ouverture fait des merveilles !).
Les racines ont l'avantage de teinter l'eau légèrement et ainsi de recréer des conditions se rapprochant du milieu naturel, elle acidifient l'eau (non négligeable pour certaines espèces) et permettent de procurer des cachettes et lieu de ponte. L'adjonction de feuilles de chêne (sèches et ramassées au sol et de fruit de l'aulne , en bac spécifique, participe également a l'acidification de l'eau et lui donne également une couleur ambrée.)
L'utilisation d'une filtration sur tourbe permet aussi d'obtenir ces paramètres.
En ce qui concerne les plantes, les Echinodorus sont des espèce toutes indiquées puisque originaire d'amérique du sud. Les anubia nana, bien que non "biotopiques(?)", ont l'avantage de fournir des feuilles assez près du substrat sous lesquels nos poissons pourront de cacher et éventuellement se reproduire.
Enfin, toutes les espèces de plantes d'amérique du Sud conviennent, attention toutefois aux conditions de maintenance qui doivent également être adaptées... (voir l'article de Claude à ce sujet).

La température
Bien que l'on puisse trouver dans le milieu d'origine des eaux de 5 à 35 °C, l'eau de maintenance de la plupart de nos cichlidés nains doit se situer entre 25 et 27°C. Pour la reproduction, une augmentation de 1 à 2°C doit être envisagée.
Il faut savoir également que certains apisto supportent très bien une température de maintenance d'environ 20 à 22 °C.(se référer aux fiches).


Pour en revenir au sujet principal : l'eau naturelle ... et la conductivité

Il me faut d’abord expliquer ce que l'on nomme "conductivité":
voici donc la définition scolaire de la conductivité: La conductivité de l'eau correspond à sa faculté de permettre le passage d'un courant électrique (conductance) entre deux électrodes de 1cm² espacées l'une de l'autre de 1 cm. La conductivité est généralement exprimée en micro-Siemens par centimètre.
La conductivité est toujours mesurée a température constante (20°C). Sa mesure est le reflet de la dose de sels mineraux dissouts dans l'eau.
Plus il y a de sels minéraux dans l'eau, plus la conductivité augmente (plus l'eau a la capacité de conduire un courant électrique). L'eau osmosée a en principe une conductivité d'environ 0 à 10 micro-Siemens/cm.

Importance de la conductivité
Nous venons de voir que plus la conductivité de l'eau était basse, moins l'eau était minéralisée. Or, la nature aimant l'égalité, lorsqu'un milieu est plus minéralisé qu'un autre, elle tend a rendre les deux milieux les plus identiques possible. D'où les problèmes de pressions osmotiques rencontrés parfois.
En effet, une cellule placée dans une eau osmosée (sans sels minéraux) éclatera sous l'effet de régulation de la pression osmotique (il y a des sels minéraux dans la cellule et pas dans l'eau. Comme on ne peux pas enlever les sels minéraux de la cellule, l'eau pénètre dans celle-ci pour les diluer afin d'atteindre la même concentration dans les deux milieux et tendre vers la pression osmotique extérieure. Si la pression osmotique extérieure est nulle, la cellule gonfle et éclate).
Cette constatation est très importante en ce qui concerne la reproduction... les oeufs des poissons contiennent des sels minéraux. Il sera donc impossible de mener a terme une ponte se déroulant dans de l'eau osmosée pure.
C'est pourquoi, il est important de mélanger de l'eau de conduite a l'eau osmosée lors des changements d'eau.(ou de mettre des sels minéraux dans l'eau osmosée).

Pourquoi des valeurs si basses dans les rio Sud américains ?
Tout simplement parce que les eaux présentant une très faible conductivité sont très peu minéralisées et que la majorité des eaux sud américaines sont très faiblement minéralisées.
En fait, la conductivité est le reflet du gH, du kH .
Plus le gH et Kh sont bas, plus la condivité sera faible.
Pour reprendre un exemple : A. cacatuoïdes et A vieijita , selon le livre "Cichlidés Américains I de Tetra", cacatuoïdes a été trouvé dans une eau dont la conductivité etait de 387 micro-Siemens/cm à 29°C (dureté total : 20; dureté carbonatée : 25; pH 7,6) et viejita a été trouvé dans une eau de conductivité 3micro-Siemens/cm à 28,5°C (dureté totale : moins de 1,78dH ; dureté carbonatée : moins de 1°dH et pH 5,3).


Voila, Voila ..!

En bref, il est primordiale pour la maintenance de nos cichlidés nains d'Amérique du Sud de se renseigner de façon précise sur la provenance, les conditions de maintenance et de reproduction de chaque espèce. Tous les cichlidés nains d'Amérique du Sud n'ont pas les même besoins en ce qui concerne les qualités physico-chimiques de l'eau et si vous souhaitez les maintenir le plus longtemps possible, eventuellement réussir des reproductions, bénéficier de leurs plus belles couleurs et longueurs de nageoires, soyez attentifs à tout ces paramètres.
je vous souhaite de prendre autant de plaisir que moi a les observer durant des heures.
Le temps passé a les chouchouter vous sera rendu par le plaisir qu'il vous apporterons....


0 commentaires