Astacus astacus

Famille des ?, décrit par

Paramètres de l'eau

minmax
Temp. (°C)421
pH??
Dureté (°GH)??
Dureté (°KH)??
Cond. (µS/cm)??

Informations

Taille :
16.0 cm

Origine :
Europe occidentale, centrale et orientale: Scandinavie méridionale, pays Baltes, Pologne, Allemagne, Belgique, France, pays du bassin de Danube. Introduit au Maroc et en Grande-Bretagne. Partout rare, nombreuses populations en voie de régression

Difficulté : La moyenne des 89 votes est de 3.9

Date création : 07 juin 2003 18:54 par Nid deau

Dernière modification : 8 novembre 2017 à 12h00 par Tilapia21

Créateur :

Contributeurs : Tilapia21

Description

Elle peut émigrer et parfois marcher sur la terre ferme pour chercher un habitat plus favorable.Elle est produit à hauteur de 2 tonnes en France pour le repeuplement et la restauration.

Alimentation

Omnivore, à tendance herbivore, elle se nourrit aussi de divers larves, vers, crustacés et cadavres. Elle devient de plus en plus carnivore au fil de sa croissance et va jusqu'à manger des petits poissons et même d'autres petites écrevisses.

Utilité

Espèce indigène de France qui fait l'objet d'un projet life de protection au niveau européen.

Commentaires sur Astacus astacus

0 commentaires

Synonymes et noms communs

  • Astacus fluviatilis (Sci)
  • Ecrevisse (Fra)
  • Ecrevisse à pattes rouges (Fra)
  • Ecrevisse à pieds rouges (Fra)
  • Écrevisse noble (Fra)
  • écrevisses (Fra)
  • Noble crayfish (Ang)
  • Edelkrebs (All)
  • Gemeiner Flusskrebs (All)

Icon Conseils de reprodutionConseils de reprodution

Processus :
Reproduction l'hiver où le mâle féconde la femelle mais pas directement; Il lui met une couche de sperme (plaquage) sur l'abdomen. La femelle incube ses oeufs pendant 6 semaines et ensuite les spermatozoides du plaquage qui étaient en quelque sorte fossilisés deviennent mobiles et viennent féconder les ovocytes qui naitrons vers le moi de juin.

Références biblio.

  • La biologie de l'écrevisse Astacus astacus par J. CUKERZIS aux éditions de l'INRA